Où va l’implantation d’églises ?

L’implantation d’églises, on en entend souvent parler, mais peut-être parfois sans vraiment comprendre de quoi il s’agit.

Daniel Liechti, président de la commission d’implantation d’églises nouvelles au sein du CNEF prend le temps de nous expliquer les directions prises dans ce domaine par les églises françaises ces dernières années, entre évolutions, tendances et défis.

1 Commentaire

  • Cristiane Dias Nunes 31 mai 2018 16 h 39 min

    Bonnes remarques sur l’implantation d’église surtout sur l’ aspect de l’adaptation sociologique de l’église. Il est certain que l’on ne peut plus utiliser les bonnes vieilles méthodes d’implantation dans une société qui n’est plus catholique mais humaniste. Les récentes implantations de café associatifs chrétiens en France et en Suisse ( près d’une trentaine à ce jour), par exemple, sont une excellente démarche d’évangélisation et de création d’église contemporaine. Il faut sortir à tout prix de nos 4 murs religieux pour atteindre une population qui désire voir en fait une église ouverte et sensible, en action au coeur de la ville.
    Par contre, fixer des pourcentages (1 église pour 10 000 h) me paraît tout à fait inapproprié. Le Royaume de Dieu n’est pas quantifiable. Notre devoir est de servir et d’aimer notre prochain sans objectif numérique. Les graphiques et les statistiques ne nous intéressent pas. Le roi David a voulu jouer à ce petit jeu,et il s’est lamentablement planté.
    Jean Paul et Christiane, missionnaires au Brésil

Ajouter un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués d'un *

Abonnez vous à notre Newsletter et recevez gratuitement les nouveaux articles par mail