Une Église façonnée par la Bible ?

Une Église façonnée par la Bible ?
Christophe Paya

Nos Églises sont-elles réellement façonnées par la Bible ? Pour réfléchir à cette question, voilà 10 critères ou questions, que j’emprunte à la théologienne nord-américaine Marva J. Dawn, dans son livre sur l’Église et les enfants (Is It a Lost Cause ? Having the Heart of God for the Church’s Children, Grand Rapids, Eerdmans, 1997, p. 52-61) :

(1) Les prédicateurs prêchent-ils la totalité du message divin, ou seulement ce qui est « politiquement correct » ? Les responsables de la communauté exhortent-ils tous les adultes et les enfants à faire face à l’ensemble de l’Écriture et à ne pas se contenter des parties qui leur conviennent ?

Autrement dit : Laissez-vous constamment l’Écriture transformer votre perception de Dieu, de son action, de vous-même, de l’Église, du monde ?

(2) Le discours des prédicateurs et des divers enseignants et formateurs comprend-il aussi la critique et la mise en question ?

Autrement dit : Respectez-vous l’équilibre biblique entre l’encouragement et la critique ? Comment les Églises pourraient-elles évoluer, changer, renoncer à certains travers issus de la culture ambiante et de la nature humaine (matérialisme, individualisme, etc.), si elles n’entendent jamais un message de « protestation » ?

(3) Dans les divers groupes qui constituent la communauté (des « groupes de maison » au groupe de jeunes), chacun est-il considéré comme une personne responsable de son comportement devant les autres ? chacun reçoit-il le soutien des autres en temps de faiblesse ? chacun bénéficie-t-il de la prière des autres ?

Autrement dit : Vos groupes, et donc votre vie d’Église, permettent-ils au chrétiens de progresser dans la foi, en maturité et en responsabilité ? Et mettent-ils en œuvre, pour ce faire, le sacerdoce universel ?

(4) Est-ce qu’il y a des personnes dans votre Église que vous n’aimez pas ? Si ce n’est pas le cas, où apprendrez-vous à aimer vos ennemis ?

Autrement dit : Votre Église est-elle constituée seulement de gens qui vous ressemblent, en compagnie de qui vous vous sentez bien ? Ou bien est-elle, comme dans le Nouveau Testament, un groupe qui réunit des maîtres et des esclaves, un groupe où l’on peut apprendre à vivre ensemble même si nous n’avons pas a priori de sympathie pour tous ?

Votre Église est-elle constituée seulement de gens qui vous ressemblent, en compagnie de qui vous vous sentez bien ?

(5) Y a-t-il dans votre Église des personnes de diverses origines et des personnes qui ont d’autres capacités que les vôtres ? Est-ce qu’on y trouve des réfugiés, des migrants ? Des personnes handicapées mentales, des personnes qui sont en chaise roulante ?

Autrement dit : votre Église est-elle une « niche de marché », un groupe de gens qui aiment les mêmes choses et vivent de la même manière ? Ou bien peut-on y observer la destruction des barrières qui existent entre les personnes et y apprendre à vivre l’unité dans la diversité ?

(6) La vie communautaire de l’Église dépend-elle beaucoup de l’ensemble des croyants, adultes et enfants, de leurs dons et capacités ? Ou bien au contraire tout repose-t-il sur le pasteur ? (mais alors comment peut-il se consacrer à la Parole et à la prière ?).

Autrement dit : Votre Église est-elle composée de spectateurs, ou de clients, ou de consommateurs, ou bien est-elle en action, en mission, lancée dans un mouvement qui entraîne tout le monde, petits et grands ?

(7) Est-ce que l’ensemble de la communauté se sent responsable de l’initiation à la foi des enfants ?

Autrement dit : La communauté se préoccupe-t-elle de ses enfants ? Et les enfants en ont-ils conscience ? Les jeunes sont-ils intégrés, accueillis, écoutés, encouragés, accompagnés ? L’Église leur donne-t-elle ce qu’ils ne trouveront pas ailleurs : la connaissance de la Bible, des possibilités de service, des activités transgénérationnelles, de la musique chrétienne, des réflexions sur la foi ?

(8) La communauté confie-t-elle aux jeunes des tâches importantes à accomplir ?

Autrement dit : Que font nos Églises de la présence et de l’apport des enfants et des jeunes ? Ont-ils la possibilité, d’une manière ou d’une autre, et à leur mesure, de s’impliquer, de participer, de contribuer aux projets ?

Que font nos Églises de la présence et de l’apport des enfants et des jeunes ?

(9) La communauté encourage-t-elle les enfants à intégrer les Écritures, à en apprendre les doctrines essentielles, à apprécier les grands textes chrétiens de l’histoire, à reconnaître à leur juste valeur les meilleurs cantiques classiques et les meilleurs cantiques contemporains ?

Autrement dit : Les enfants et les jeunes sont-ils intégrés non seulement à l’Église de l’instant présent, mais aussi à l’Église de tous les temps et de tous les lieux. Apprennent-ils à inscrire leur histoire dans la continuité de celles de leurs prédécesseurs ? Leurs racines sont-elles renforcées ?

(10) La communauté va-t-elle au-delà des « efforts d’évangélisation » en formant chaque membre, jeune ou âgé, à témoigner de sa foi, à pratiquer l’hospitalité, à nouer des liens d’amitié avec ceux qui ont besoin d’entendre l’Évangile ?

Autrement dit : Tous les membres de l’Église savent-ils qu’ils sont des témoins de l’amour de Dieu dans le monde ?

 

Pour aller plus loin:

  • Timothy Keller, Une Eglise centrée sur l’Evangile. La dynamique d’un ministère équilibré au coeur des villes d’aujourd’hui, Excelsis/Evangile 21, 2015. Le livre va bien au-delà des questions posées par cet article; je ne le suggère pas pour un premier accès au sujet (l’Eglise), mais il est excellent pour ceux qui veulent aller au-delà et réfléchir à l’Eglise, son fonctionnement, sa mission, sa place dans la société, la manière dont elle grandit, etc.
  • Alan Kreider, Catéchèse, Bible et mission. Leçons d’hier pour l’Eglise d’aujourd’hui, coll. Perspectives anabaptistes, Excelsis, 2013. Une approche originale de la question, avec utilisation des données de l’histoire des premiers siècles.
  • Alfred Kuen, Je bâtirai mon Eglise. L’Eglise selon le plan de Dieu, Emmaüs, 2015. Pour ceux qui cherchent un classique sur l’Eglise.

 

Abonnez vous à notre Newsletter et recevez gratuitement les nouveaux articles par mail